top
mobile menu button
 
A+ -A English
Search Arrow
 

Comprendre les résultats d’analyse

Vous avez subi des analyses médicales dont les résultats ont été communiqués. Que vont signifier les résultats des analyses de laboratoire pour votre santé? Pour comprendre le sens des résultats d’analyses, il est utile de savoir ce que sont les intervalles de référence. 

Qu’est-ce qu’un intervalle de référence? 

Le terme «intervalle de référence» se rapporte aux valeurs de certains facteurs, comme le poids, la fréquence cardiaque et la pression artérielle, que l’on s’attend de constater chez les personnes d’un âge et d’un sexe donnés.  Les intervalles de référence sont établis en réalisant des examens chez un grand nombre de personnes en santé, pour ainsi déterminer les valeurs qui s’appliquent à la majorité des sujets de «référence». Si les valeurs de vos résultats s’écartent des valeurs attendues, votre médecin voudra en trouver la cause et établir un plan de traitement. Il est important de noter toutefois que les valeurs de résultats se situant hors de l’intervalle de référence ne signifient pas nécessairement que vous avez un problème de santé. 

Le seuil clinique c. l’intervalle de référence 

Dans le cas de plusieurs analyses – cholestérol, glycémie et troponine, par exemple – on utilise un seuil clinique plutôt qu’un intervalle de référence. Ces seuils ou «points de décision médicale» sont des valeurs numériques associées à un risque accru de maladie ou de trouble de santé comme une crise cardiaque ou le diabète.  Si la valeur de votre analyse se situe au-dessus d’un point de décision médicale, votre clinicien, conjointement avec vous, établira un plan de traitement approprié pour minimiser votre risque d’être atteint d’une maladie. 

Que va révéler votre examen? 

Selon l’analyse réalisée, l’intervalle de référence apporte une réponse par oui ou par non ou un ensemble de valeurs numériques. Par exemple, lors d’un test de dépistage du streptocoque, on s’attend à un résultat négatif chez une personne en bonne santé. Si le résultat est positif, le médecin identifie la présence du streptocoque chez le patient et le besoin possible d’antibiotiques. Par contre, lorsqu’on analyse les concentrations de calcium, le résultat attendu chez une personne en bonne santé peut varier de 2,2 à 2,6 mmol/L.
 
En plus de comparer vos résultats d’analyse à l’intervalle de référence, votre médecin pourrait également surveiller vos résultats sur une période donnée. Des hausses ou des baisses importantes dans les valeurs d’une analyse peuvent donner lieu à une consultation de suivi chez le médecin. 

Facteurs affectant les résultats d’analyses

Un nombre de facteurs peut affecter le résultat de votre analyse, notamment l’âge, le sexe, le fait d’avoir mangé ou d’être à jeun, les médicaments que vous prenez et l’heure de la journée. Il est donc important de suivre soigneusement les instructions de préparation afin d’assurer l’exactitude des résultats.

Chez Dynacare, votre résultat d’analyse sera accompagné d’un intervalle de référence particulier à votre âge et à votre sexe. Votre médecin interprétera les résultats en se fondant sur ses connaissances personnelles de votre état de santé tout en tenant compte de divers facteurs pouvant influencer ces résultats.

Idées fausses communes au sujet des résultats d’analyses

Il y a deux idées fausses principales à propos des résultats des analyses de laboratoire et des intervalles de référence. Selon la première, un résultat anormal est un signe d'un vrai problème. En fait, très peu de décisions médicales peuvent se fonder sur le résultat d’un seul test. Vous pouvez avoir une valeur anormale et être en parfaite santé. En pareil cas, le médecin pourra vouloir faire répéter l’analyse et en surveiller les résultats.
 
Selon une autre fausse idée, si les résultats d’analyses sont normaux, il n’y a pas de souci à se faire. Tout comme il arrive que des résultats de gens en santé se situent hors de l’intervalle de référence, les résultats d’analyse de gens malades peuvent se situer dans l’intervalle de référence. Votre médecin pourrait prescrire des analyses de suivi pour s’assurer que votre santé va bien.