top
mobile menu button
 
A+ -A English Faites un paiement
Search Arrow

Paternité / Filiation

Dynacare réalise des tests de paternité et de filiation reposant sur l’analyse de l’ADN à des fins personnelles, juridiques, d’immigration ou de succession. Administrés à nos installations Orchid PRO-ADN, situées à Laval (Québec) et à Vancouver (Colombie-Britannique), ces tests sont précis et confidentiels et leurs résultats sont communiqués en temps opportun, de manière sensible. 

Tests de paternité 

Nous avons recours à des méthodes de pointe d’analyse de l’ADN et pouvons offrir quatre types de tests pour établir si la personne qui en fait l’objet est ou non le père biologique d'un enfant :
 
  • Tests à des fins de vérification de fait personnelle, réalisés à domicile, qui consistent à prélever des échantillons par frottis oraux. Les résultats de ce genre d’analyse ne sont pas admissibles en cour de justice ou dans le cadre d’autres procédures juridiques.
  • Tests à des fins juridiques, lesquels exigent le prélèvement d’échantillons à l’établissement d’une tierce partie, dans l’intention d’en utiliser les résultats en cour de justice ou dans le cadre d’autres procédures juridiques.
  • Tests prénataux, lorsque la femme enceinte et(ou) le père présumé souhaitent obtenir les résultats de paternité avant la naissance de l’enfant.
  • Test de paternité post-mortem qui comporte l’analyse d’une variété d’échantillons provenant de parents connus ou d’effets personnels du défunt. 

Tests de filiation à des fins d’immigration 

Dynacare réalise des analyses de l’ADN dans le but de fournir la preuve de liens biologiques à des fins d’immigration. Avec le concours de Citoyenneté et Immigration Canada et des ambassades canadiennes, nous réalisons des prélèvements, par frottis oraux, sur des parties concernées tant au Canada qu’à l’étranger et nous nous assurons que les échantillons sont expédiés rapidement et en toute sécurité à nos laboratoires canadiens. 

Tests de filiation en cas de revendications de succession 

Nous réalisons des analyses de l’ADN en vue d’une évaluation de la validité d’une revendication de succession. Selon les circonstances, nous pouvons parfois utiliser un échantillon de pathologie ou d’autopsie provenant du défunt ou encore demander au salon funéraire de nous aider à prélever un échantillon. Si l’inhumation ou la crémation du corps a déjà eu lieu, il est possible de prélever des échantillons de parents vivants du défunt.